Découvrez les 5 grandes familles d'énergies renouvelables...

energie renouvelable

C’est l’un des sujets les plus brûlants de notre époque : le développement des énergies renouvelables ! L’organisme de statistiques européen Eurostat a fait le point sur la part de ces énergies dans la consommation globale d’énergie en Europe. Selon cet organisme leur proportion a atteint près de 18% en 2017, par rapport à 17% en 2016. Elle est en progression dans 19 des 28 États membres de l’UE. À l’avenir en Europe, les objectifs sont fixés à 20% en 2020 et 30% en 2030.

Mais au fait, ces énergies renouvelables… quelles sont-elles vraiment ? On les regroupe sous 5 grandes familles qui présentent chacune leur spécificité. L’eau, le soleil et la terre… Elles sont inépuisables et en quantités illimitées. Hetty vous éclaire pour que vous soyez assurés d’en connaître une rayon sur le sujet.

L’énergie solaire. Photovoltaïque et Thermique.

C’est l’énergie tirée du rayonnement solaire ! Elle se traduit sous deux formes : l’énergie photovoltaïque et l’énergie thermique. La première, photovoltaïque, est issue de la lumière du soleil. Elle est recueillie grâce à des cellules photovoltaïques et à des panneaux qui permettent de transformer l’énergie recueillie en électricité. La seconde est l’énergie thermique. Elle est générée par la chaleur du soleil qui, par un jeu de miroir par exemple, chauffe un fluide.

C’est une ressource inépuisable mais capricieuse : elle est par définition soumise aux aléas météo. Pas de soleil, pas d’électricité !

L’energie hydraulique

Elle est générée par les courants marins ou le déplacement de l’eau. Contrairement à l’installation de panneaux solaires que vous pouvez installer dans votre jardin si vous le souhaitez, elle demande des infrastructures importantes. Dans les terres, elle est produite grâce aux barrages et à leurs turbines. En mer, elle est exploitée sous plusieurs formes :

  • L’énergie hydrolienne : grâce aux courants sous-marins ;
  • L’énergie marémotrice : grâce aux marées et aux courants qui leurs sont associés ;
  • L’énergie thermique : elle exploite les différences de température entre eaux profondes et eaux de surfaces ;
  • l’énergie osmotique : issue de la différence de salinité entre eau salée et eau douce ;
  • L’énergie houlomotrice : exploitée grâce à la houle et aux vagues.

L’énergie éolienne

Elle est tirée de la force du vent. Donc soumise, comme le solaire, aux aléas météo. Pas de vent, pas d’énergie. Pour éviter les pannes trop fréquentes, les éoliennes sont installées dans des régions venteuses sur terre (on parle d’éoliennes onshore) ou en mer (offshore).

L’énergie biomasse

Elle est issue de la combustion de matériaux organiques comme le bois, des déchets organiques et l’exploitation de certaines plantes. C’est actuellement la première source d’énergies renouvelables produite en France. La vapeur d’eau dégagée par la combustion de matières végétales ou animales dans une centrale biomasse est envoyée dans des turbines qui génèrent de l’énergie.

La géothermie

Cette énergie est tirée de la chaleur contenue dans les sous-sols. Saviez-vous qu’à à peine 30 kilomètres sous nos pieds, il règne une température de… 1000 degrés ! Sans aller jusque là, il fait chaud là-dessous. Entre 10 et 100 mètres de profondeur, il règne une température qui peut aller jusqu’à 30°. En puisant cette chaleur présente sous nos pieds, on peut l’utiliser pour se chauffer grâce à des pompes à chaleur, mais aussi pour produire de l’électricité.

Vous êtes désormais incollables sur le sujet des énergies renouvelables. À vous de  choisir celle qui est la plus adaptée à vos besoins et votre consommation…