Bonne année ! L’explosion des vœux par messageries multimédia

Vœux de bonne année par messageries multimedia

Chaque année désormais, le passage du Nouvel An et les souhaits de bonheur associés sont davantage célébrés par réseaux mobiles que sur de belles cartes de vœux. Pas tout à fait immuable donc, ce rituel du soir du 31 décembre, qui a basculé vers les messageries multimédia, en dit long sur les nouveaux réflexes des Français. Analyse des chiffres des opérateurs téléphoniques.

 

La consécration du trafic « data »

Le fait marquant pour cette année est effectivement l’augmentation de l’envoi des vœux via le trafic « data ». Autrement dit, les Français ont privilégié les messageries multimedia qu’ils utilisent au quotidien pour souhaiter une bonne année 2020 à leurs proches. Ainsi, Whatsapp, Messenger ou Instagram ont été les vecteurs majeurs de ces vœux.

En conséquence, les opérateurs ont noté une forte augmentation du trafic de données :

Orange a enregistré une hausse de 100% des données véhiculées autour de minuit ;

– chez Bouygues Telecom, c’est un bon de 48% qui a eu lieu ;

– chez SFR, ces données ont progressé de 35%.

 

 

Plutôt SMS ou MMS ?

 

Côté messageries « traditionnelles », l’envoi de SMS a chuté, comme cela avait déjà été le cas l’an dernier. Les SMS est-il voué à disparaître ? Pas encore, mais les opérateurs ont chiffré ce déclin, à raison de -7%.

Plus en détail, cela donne tout de même quelques centaines de millions de SMS expédiés :

102 millions de SMS envoyés entre le 31 décembre 2019 à 21 heures et le 1er janvier 2020 à 9 heures chez Orange ;

–  133 millions de SMS envoyés via le réseau BOUYGUES TELECOM durant la journée 1er janvier de minuit et 23 heures 59. A noter, un pic logique cinq minutes après minuit, de 10 000 SMS échangés par seconde ;

290 millions de SMS sur quarante-huit heures, les 31 décembre et 1er janvier chez SFR.

On est donc bien loin du record historique de 1,4 milliard de SMS échangés en vingt quatre heures début 2013 !

Contrairement aux SMS, l’envoi de MMS a progressé durant ce réveillon de fin d’année. Ainsi ORANGE indique en avoir transmis près d’un quart de plus qu’en 2019, quand SFR et BOUYGUES TELECOM évaluent cette hausse à 9%.

 

L’efficacité du réseau 4G

Pour la première année, les appels donnés sur un réseau 4G ont largement dépassé ceux passés en 2G ou 3G ont été moins nombreux que ceux transmis sur un réseau 2G ou 3G. L’augmentation de l’usage de la 4G s’élève à 74%, pour un total de 64,2 millions d’appels, conte 61,5 millions d’appels en 2G ou 3G. Preuve que la couverture des réseaux 4G est efficace et profite désormais à un grand nombre d’abonnés.