Un nouveau rayon chez Leclerc : l’électricité

Un nouveau rayon chez e. Leclerc : l’électricité

Le marché de l’électricité compte un nouvel acteur… Et pas des moindres ! Après le carburant, les bijoux, le voyage, le distributeur e. Leclerc, qui a fait de la baisse des prix le combat d’une vie, s’est lancé en fin d’année dernière sur le marché de l’électricité. Depuis plusieurs mois, Michel Édouard Leclerc occupe les plateaux de télévision et les colonnes des journaux pour promettre aux français une baisse significative de leur facture d’électricité. Le président du groupe de distribution annonce que son offre d’électricité est  « la moins chère du marche, y compris par rapport a celle des nouveaux arrivants ».

Concrètement, Leclerc Energie propose a ses clients une offre 100% verte et une réduction de 20% par rapport au tarif réglementé pour les clients titulaires d’une carte de fidélité, a convertir en bons d’achat. Pour ceux qui ne souhaitent pas profiter de cette réduction sous forme de bons d’achat, Leclerc promet une réduction de 10% par rapport a Edf.

Rogner sur les marges pour faire baisser les prix

Pour proposer cette offre moins chère, Leclerc s’engage a garantir ses tarifs d’énergie pendant 1 an, sans qu’il s’agisse d’une offre de lancement. Michel Édouard Leclerc s’annonce ainsi prêt a réduire ses marges : « nous sommes (…) en capacité de proposer une offre au meilleur prix, en agissant sur la seule partie du prix laissée a la libre appréciation de chaque fournisseur : les couts d’approvisionnement et de commercialisation ». Un contexte compliqué pour un tel lancement : les marges pourraient être d’autant plus réduites que les prix de gros de l’énergie sont en train d’augmenter significativement en cette fin d’année 2018.

 La grande distribution déjà présente sur le marché de l’énergie

Leclerc n’est pas vraiment un nouvel arrivant dans le monde de l’énergie. Le distributeur est déjà bien présent avec ses stations-services et ses bornes de recharge pour véhicules électriques.

Avec le lancement de ce nouveau service dédié a la fourniture d’électricité, Leclerc annonce vouloir devenir « le fournisseur alternatif de référence ». Il rentrera en concurrence avec un autre acteur de l’énergie issu de la grande distribution : le groupe Casino, présent sur le marché de l’énergie via sa filiale Cdiscount. Michel Édouard Leclerc a annoncé il y a quelques semaines un objectif de 3 millions de clients ayant souscrit a son offre d’électricité et une part de marche de 10%. Un objectif certes ambitieux, compte tenu de la situation actuelle, mais qui pourrait être facilité par une importante base de clients ayant adhéré a son programme de fidélité, qui rassemble, selon le distributeur, plus de 14 millions de consommateurs français.