Electricité renouvelable : panorama chiffré au 31 décembre 2019 

Part de l'énergie renouvelable dans le mix électrique français

Comme à chaque fin de trimestre, et donc, d’année, les acteurs principaux de la filière ont dressé le panorama de l’électricité renouvelable dans l’Hexagone au 31 décembre dernier. Bilan : 2019 a vu la production d’électricité d’origine renouvelable légèrement augmenter pour se porter à 23% de la consommation totale des Français en métropole. En ligne de mire, l’objectif des 40% à l’horizon 2030… Hetty décrypte pour vous ces nouveaux résultats chiffrés.

 

L’électricité renouvelable, c’est près du quart de notre production électrique !

Le panorama de l’électricité renouvelable est dressé par les piliers du secteur tels que le Syndicat des énergies renouvelables (SER), l’Agence des Opérateurs de Réseaux d’Energie (ORE) ou encore l’Association des distributeurs d’électricité en France (ADEeF).

Il indique en premier lieu les chiffres relatifs à la puissance totale du parc électrique renouvelable, englobant l’hydroélectricité, l’éolien, le solaire photovoltaïque et les bioénergies. Pour l’année 2019, on constate une hausse de 2347 MW par rapport à l’année précédente, soit un résultat de 53609 MW.

Le panorama 2019 met donc en évidence une très légère hausse de la part des énergies renouvelables dans le mix électrique français. Elle atteint en effet 23% de la couverture totale en 2019, contre 22,9% en 2018. Bien que minime, elle doit beaucoup à la montée en puissance de la production éolienne.

 

Données chiffrées en fonction des filières

  • Les bioénergies : elles correspondent à l’ensemble des énergies produites à partir de matières biologiques. Les bioénergies électriques atteignent une puissance de 2122 MW, dont 75 MW de nouvelles capacités. Cette filière bioénergique couvre 1,6% de l’électricité consommée en 2019. Sa production avait atteint les 7,7TWh sur l’année 2018.
  • L’énergie solaire : la puissance du parc solaire s’élevait à 9436 MW fin 2019 avec 200 MW raccordés durant le dernier trimestre de l’année. Soit une belle hausse de 7,8% par rapport à l’année 2018. Cette filière confirme ainsi son ascension et couvre désormais 2,5% de la consommation électrique des Français.
  • L’énergie éolienne : au 31 décembre 2019, le parc éolien atteignait 16494 MW, dont 572 MW raccordés sur le dernier trimestre. Cette filière a produit 34,1 TWh ces douze derniers mois, soit une hausse impressionnante de 21,3% par rapport à l’année précédente. Son taux de couverture s’élève ainsi à 7,2% du mix électrique total.
  • L’énergie hydroélectrique : après une bonne année 2018, le parc hydroélectrique est en très légère hausse avec une puissance installée de 25557 MW. Cette électricité issue de la conversion de l’énergie hydraulique couvrait ainsi 11,7% de la consommation électrique fin 2019.