Et si vous profitiez de vos vacances pour faire des économies d’énergie ?

Vacances et économies d'énergie

 

Vous n’avez pas pris de congés en juillet ? Alors vous êtes probablement en train de boucler vos valises ! A vous la plage et le farniente, les restaurants et les grasses matinées… Mais vous le savez, vacances rime souvent avec dépenses. A l’arrivée, côté budget, ce sera peut-être serré…

Hetty vous donne quelques tuyaux pour que vous profitiez de vos vacances tout en faisant des économies d’énergie.

 

Faut-il couper l’électricité de la maison ?

C’est bien-sûr préférable si aucun élément n’a besoin de fonctionner en votre absence. N’hésitez pas à couper  l’électricité avant votre départ, c’est le meilleur moyen de faire des économies facilement. Car même en mode veille, les appareils branchés consomment de l’énergie : ils ne sont jamais complètement en vacances, contrairement à vous.

En revanche, votre maison est peut-être équipée d’un système de surveillance (vidéo, alarme). Dans ce cas, l’électricité est indispensable pour que le dispositif protège votre domicile d’une éventuelle intrusion. Idem pour votre jardin, si l’arrosage est automatisé, vous devrez le maintenir actif en votre absence. Moins courant, l’aquarium dont la température et le filtrage sont maîtrisés par l’électricité, doit être constamment sous tension. Enfin, le chauffe-eau avec dispositif de protection anticorrosion (ACI ou stéatite), devra rester branché pour que le système fonctionne correctement en votre absence. Vous débrancherez donc les appareils électriques au cas par cas, selon leur utilité et leur mode de fonctionnement.

 

Faut-il débrancher le réfrigérateur et le congélateur ?

Idéalement, oui. Mais prenez garde à bien les vider avant votre départ, sous peine de mauvaise surprise à votre retour. C’est aussi l’occasion d’un grand ménage et du dégivrage du congélateur. En effet, la couche de givre qui s’accumule sur ses parois diminue ses performances énergétiques. Résultat, il consomme plus d’électricité. Vous veillerez à laisser leurs portes ouvertes pour éviter les champignons à votre retour.

En réalité, tout dépend de la durée du séjour. Si vous partez trois jours et que vous avez récemment fait un plein de courses. Inutile de débrancher. Dernier paramètre important : la consommation du compresseur pour retrouver la température habituelle lors de la remise en route de l’appareil. Encore inefficace donc de débrancher si vous ne partez que quelques jours.

 

Et les autres appareils ménagers ?

– la chaudière et le chauffe-eau : s’ils ne disposent pas d’un mode de mise en veille, vous pouvez, pour alléger votre facture, les débranchez au-delà de trois jours d’absence.

les radiateurs : ils peuvent également être débranchés.

les ordinateurs et imprimantes, la télévision, les décodeurs et autres box Internet : même en veille, ils consomment de l’énergie. Le matériel informatique et numérique doit être coupé.

le petit-électroménager (lave-linge, micro-ondes, grille-pain, robot) : même combat ! Ils vous coûtent de l’argent même s’ils ne sont pas utilisés. Débranchez !

– pensez aussi à couper l’eau, à fermer fenêtres et volets… et éteignez bien toutes les lumières !

 

Voilà, vous êtes fin prêts. Durant vos vacances, limitez l’utilisation de la climatisation et des ventilateurs. Les mois de juin et juillet ont connu des épisodes caniculaires. Ces pics de température ont provoqué une nette augmentation des dépenses d’énergie. En cause ? Principalement l’utilisation abusive de la clim’ et des ventilos ! Une fois arrivés sur votre lieu de villégiature, allez donc à la plage ! Et attendez la fin de journée, généralement plus fraîche, pour regagner votre nid d’été et l’aérer.

Partez serein et sachez qu’avec ses bons réflexes, votre consommation d’énergie sera diminuée. Hetty vous souhaite de bonnes vacances !