Fin des contrats de gaz aux tarifs réglementés : encore trois ans pour en changer !

Fin du tarif réglementé du gaz naturel

 

Comme annoncé dans la loi Energie-Climat publiée au Journal officiel le 8 novembre dernier, les fournisseurs d’énergie ont trente jours, à partir de cette date, pour interrompre la commercialisation des contrats basés sur les tarifs réglementés du gaz naturel. C’est chose faite depuis hier pour Engie… Hetty vous explique ce que cela induit dans la durée.

 

 

Qui est concerné par la fin des TRV du gaz naturel ?

 

L’extinction des tarifs réglementés du gaz est une mesure qui est issue de la politique européenne. Elle s’impose donc au fournisseur historique, ainsi qu’aux fournisseurs locaux tels que Gaz de Bordeaux. Le principe est entériné pour ENGIE. Ainsi, l’enseigne ne propose plus ce type de souscription depuis hier. Ce changement concerne environ quatre millions de clients, dont vous faites peut-être partie, qui devront à terme souscrire un nouveau contrat. En effet, si vous détenez ce type de contrat quant au gaz naturel, vous avez désormais jusqu’au 30 juin 2023 pour basculer vers une offre correspondant au prix du marché.

 

 

C’est le moment de bien comparer les prix du gaz naturel !

 

Si vous êtes dans l’obligation d’y songer, vous avez donc encore un peu de temps pour choisir l’offre qui vous conviendra le mieux… Hetty vous propose de commencer par étudier votre cas grâce à sa fonction d’assistant virtuel. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de vous inscrire ici et de saisir les données de votre abonnement actuel. Votre serviteur se charge du reste et vous propose des offres plus compétitives. Au passage, notez que vous pouvez procéder de la sorte avec l’ensemble de vos abonnements (électricité, téléphonie mobile, Internet etc.). Cette analyse rapide et gratuite vous permettra de bien réfléchir avant de sauter le pas avant fin juin 2023.

 

Quelles sont les offres dites « de marché » ?

 

Grosse modo, deux possibilités vous seront proposées :

– un contrat de gaz naturel indexé sur le tarif réglementé, c’est-à-dire en deçà de celui-ci. Deux petits inconvénients à noter toutefois : d’une part, avec ce type de contrat, vous ne pourrez pas connaître le prix du mégawatt/heure à l’avance ; d’autre part, les contrats indexés ont vocation à disparaître dans les traces des TRV du gaz.

– un contrat à prix fixe, sur une durée limitée qui varie entre un et trois ans. Avec ce genre de contrat, vous êtes en mesure d’anticiper le montant à payer sur la durée. Mais il convient d’être vigilant quant aux conditions générales, notamment le prix de l’abonnement, qui lui, peut varier.

 

 

Attention au démarchage…

 

Avec cette fin annoncée des contrats de gaz au tarif réglementé, la tendance au démarchage risque d’être intense. Les fournisseurs le savent, le marché est énorme, puisqu’il représente près de 40 % du marché des particuliers !

Mais la loi prohibe certaines pratiques commerciales pour protéger les consommateurs d’éventuels abus. En premier lieu, elle impose à votre fournisseur de recueillir votre accord écrit pour transmettre vos coordonnées à d’autres opérateurs. Par ailleurs, les fournisseurs ont l’interdiction de solliciter des prospects par courrier et par téléphone pour leur proposer la bascule d’une offre aux TRV vers une offre de marché. Vous l’aurez compris cette mesure n’exclut pas le démarchage à domicile…

 

Prenez donc le temps nécessaire pour faire votre choix et rassurez-vous : vous demeurerez libre de changer de fournisseur à l’envi si l’option choisie de vous convient pas, ou si Hetty vous propose une option plus avantageuse !