Focus sur la consommation électrique des Français en 2019

La France, grâce à ses multinationales, anciennes entreprises d’Etat (EDF, Engie, Total…) fait partie des plus grandes consommatrices d’énergie d’Europe et du monde. Les nouvelles sociétés comme Total Direct Energie ou Planète Oui confirment ce statut. D’après les résultats du RTE, Réseau des transports d’électricité, cette consommation serait pourtant en baisse. Stagnante depuis bientôt dix ans, elle a été estimée en 2018 en déclin de 0,3% par rapport à l’année précédente…

 

Consommation d’électricité, la facture moyenne des Français

Le secteur résidentiel reste le plus gros consommateur d’énergie en France. Il représente 35,7% de la consommation finale d’électricité, malgré une légère baisse en 2018. Derrière lui : les secteurs des entreprises (26,6%),  de la grande industrie (19,6%), des PME/PMI (11%) et des professionnels (9,9%). Ce dernier secteur affiche une consommation en forte hausse selon le RTE.

Concernant les particuliers, la consommation moyenne d’un foyer français est estimée à  4770 TWh. Sa facture à l’année est différente selon les fournisseurs, souvent moins chère chez Total Direct Energie, soit 780€ en moyenne contre 810€ chez EDF. D’où l’importance de bien comparer en vue de faire de belles économies !

 

Baisse de la consommation : pourquoi, et comment ?

On associe d’abord cette baisse de consommation électrique à un réveil des consciences. En effet, on remarque une responsabilisation du consommateur. L’idée est de ne pas trop consommer, tout en gaspillant moins. Ces bonnes résolutions ont été facilitées par la nette amélioration en système d’isolation des bâtiments. Les fournisseurs, encouragés par RTE, proposent désormais des offres permettant de mieux contrôler sa consommation.

Face à la hausse des tarifs réglementés, consommer moins devient un enjeu tout aussi important pour beaucoup de foyers… Voici quelques astuces simples pour y arriver sans délai :

  • remplacer ses ampoules : préférer les ampoules basses consommations aux ampoules incandescentes
  • Eviter de mettre en veille ses appareils électriques, les éteindre dés que possible.
  • Baisser son chauffage : opter pour une moyenne de 16° pour les chambres, et 19° pour les pièces de vie.
  • Eteindre les lumières dès que vous quittez une pièce.
  • L’été, préférer un ventilateur à un climatiseur, il consommera 50 fois moins ! Même si le domaine évolue.

 

Cette tendance à la baisse devrait s’affirmer ces prochaines années. L’Etat prévoit des déductions d’impôts sur l’isolation des bâtiments. La régulation thermique dans le secteur construction devrait également faciliter la diminution de la consommation électrique des français d’ici à 2035…