La 5G, c’est pour cet été !

Le déploiement de la 5G est imminent

 

Le déploiement de la 5G fait l’objet d’une vive attention depuis de longs mois. Les opérateurs principaux sont actuellement en phase expérimentale avant les enchères qui attribueront les bandes 3,4-3,8 GHz le mois prochain. Ainsi, une fois cette répartition effectuée, les premières offres commerciales seront disponibles dès le mois de juillet.

 

Que va apporter la 5G ?

Les choses s’accélèrent en matière de 5G. Les opérateurs ont encore déployé douze nouvelles stations expérimentales courant février 2020. A la veille de la mise en service de cette technologie, nombreux sont les usagers qui se demandent, à juste titre, ce qu’elle va leur apporter. L’information qui circule fait état d’un débit jusqu’à dix fois plus important que la 4G, qui commence à être saturée dans certaines zones. Le nombre croissant d’utilisateurs et de data consommée met en effet le réseau 4G en difficulté. Concrètement, l’arrivée de la 5G permettra de le désencombrer tel un relais.

Résultat ? Plus de débit et de rapidité ! Au quotidien, l’amélioration de la vitesse sera notable lors du téléchargement de vidéos qui sera effectif en quelques secondes. De même, les soucis de coupure se verront considérablement atténués. L’amélioration sera aussi notables pour les amateurs de jeux vidéos. Et les smartphones ne rameront plus pour accéder au réseau. Enfin, la 5G va permettre le développement efficace des objets connectés. Une technologie qui trouve ses applications dans des domaines tels que la télémédecine ou les voitures autonomes exigeant de fortes puissances.

 

La 5G oui… mais avec qui ? 

A ce jour, c’est Orange qui semble mener la course à la 5G. Plus précisément, au 1er mars, 459 stations expérimentales ont été autorisées par l’ANFR, réparties ainsi :

  • Orange est en tête avec 344 sites d’expérimentation ;
  • Bouygues Telecom dispose de 65 zones de test ;
  • SFR suit Bouygues de près avec ses 41 stations ;
  • Enfin, Free Mobile est loin derrière avec seulement 9 entités expérimentales.

Même si ce classement ne préjuge en rien la compétitivité des opérateurs lors du lancement commercial, Orange semble avoir une nette longueur d’avance après l’accélération de ces tests depuis juillet 2019.

 

Et à quel prix ?

Pour ce qui est du prix des premiers forfaits, aucune information chiffrée n’est disponible. Les opérateurs annoncent cela dit une légère augmentation qu’ils justifient par l’amélioration des services. Ainsi, Stéphane Richard, PDG d’Orange, évoque « un prix attractif pour que les gens l’adoptent rapidement mais dans un modèle vertueux qui permet d’avoir plus pour plus, c’est à dire plus de quantité de data, plus débit, pour peut-être un petit peu plus d’argent. »

Il est évident que la mise en service de la 5G va demander de gros investissements financiers qui ne seront pas totalement indolores pour les clients. Bouygues Telecom s’est également positionné par le biais de son directeur des opérations Grand Public,  Benoît Torloting, qui s’est exprimé en ses termes. « Il faut investir considérablement pour absorber ce trafic, notamment aujourd’hui dans la 5G. Donc quand les forfaits deviennent de plus en plus complets en termes de gigas et de services, il n’est pas absurde d’imaginer que les prix vont s’ajuster à la marge, peut-être de quelques euros… »

 

Vous l’aurez compris, les opérateurs sont sur les starting blocks et ont d’ailleurs, pour la plupart, commencé à proposer des smartphones 5G. Pour les tarifs des forfaits, il faudra attendre encore un peu et ne pas hésiter à comparer une fois les premières offres sur le marché. Hetty connaît son sujet et ne manquera pas de s’y pencher !