Les trois piliers du marché de l'énergie

Le médiateur national de l’énergie a récemment communiqué les résultats de son baromètre annuel. Avec une nette progression de +16 points, 66% des Français savent désormais qu’il est possible de changer de fournisseur d’énergie. Depuis l’ouverture à la concurrence en 2007, un sur cinq a même déjà franchi ce cap.

Quid des trois différents acteurs piliers de ce marché en évolution constante.

Les producteurs d’énergie

A la naissance de la chaîne les producteurs fabriquent ou extraient l’énergie. Les plus connus en France sont :

  • pour l’électricité, EDF, dont plus de la moitié de l’électricité est d’origine nucléaire. Viennent ensuite l’hydraulique, le thermique, l’éolien et le photovoltaïque
  • pour le gaz naturel, ENGIE.  Il est quant à lui issu de gisements souterrains.

Les producteurs vendent directement ces matières aux fournisseurs d’énergie.

Les gestionnaires de réseaux

Ils sont garants du transport et de la distribution de la matière produite. Concrètement, ils sont chargés d’entretenir et de développer les réseaux qui relient producteurs et consommateurs. Câbles, pylônes, tuyaux et conduits enterrés restent la propriété des communes qu’ils traversent. Les gestionnaires interviennent en tant que concessionnaires, via une mission règlementée et régulée. Elle doit être objective, transparente et non discriminante envers les différents fournisseurs.

Les fournisseurs d’énergie

Ils achètent en gros les matières premières, gaz et électricité directement aux producteurs. Puis, ils les vendent au détail au consommateur final via un contrat de fourniture d’énergie. Depuis la libéralisation du marché en 2007, EDF et ENGIE, se partagent les parts du gâteau avec de nombreux concurrents.

Ce sont les fournisseurs alternatifs. Direct Énergie, Planète Oui ou encore Total Spring multiplient en effet les offres à tendance verte, souvent plus compétitives que les tarifs réglementés proposés par les deux acteurs historiques. Ironie du sort, EDF est désormais aussi un fournisseur alternatif de gaz naturel. De même, ENGIE a une seconde casquette de fournisseur alternatif d’électricité.

De quoi en perdre son latin ? Hetty décrypte ce marché foisonnant pour vous et vous aide à changer de fournisseur pour optimiser votre consommation d’énergie.