10 Ans de libéralisation du marché de l’électricité

Depuis le 1erjuillet 2007, les consommateurs sont libres de choisir leur operateur d’électricité. Autrement dit, vous n’êtes pas obligé de passer par EDF pour vous fournir en électricité ! Après des décennies de monopole, le secteur de l’énergie (gaz et électricité) s’est enfin ouvert à la concurrence, permettant ainsi aux particuliers d’avoir accès à des tarifs souvent plus avantageux.

Ce sont ainsi près d’une vingtaine de fournisseurs qui sont aujourd’hui en mesure de fournir ce service. A noter que la distribution, elle, reste assurée par Enedis (ex ERDF), quel que soit le fournisseur choisi. Enedis assure quoi qu’il arrive la bonne marche du réseau et la continuité de service. Le distributeur interviendra donc aussi prestement en cas de panne, même si vous ne vous fournissez plus chez EDF !

Selon une récente étude du Médiateur national de l’Énergie (lien : https://www.energie-mediateur.fr/barometre-energie-info-2017-connaissance-marches-de-lelectricite-gaz-naturel-a-parfaire/), seul 1 français sur 2 sait qu’il est possible de changer de fournisseur. Une opportunité relativement méconnue et pourtant…

De belles opportunités pour le consommateur !..

Quels sont les impacts à changer de fournisseur d’électricité ?

AUCUN !

À part des opportunités de faire baisser sa facture d’électricité. Vous êtes désormais libre de choisir votre fournisseur et donc de comparer les offres offertes par les opérateurs du marché. Aucune intervention technique (changement de compteur, modification de votre installation) n’est nécessaire ! Ces changements sont effectués sans frais et sans coupures.

Pour vous, c’est simple… et sans frais !

Il est très simple de changer de fournisseur d’électricité. Vous n’avez quasiment rien à faire. Il vous suffit de signer auprès d’un nouvel opérateur. Aucune formalité n’est à accomplir auprès d’EDF (ou d’un autre opérateur), c’est le fournisseur choisi qui s’occupe de la procédure de la résiliation auprès du précédent. Notez bien qu’en aucun cas, le fournisseur que vous quittez ne peut s’opposer à votre départ.

Ces changements sont absolument sans engagements. Vous êtes libres de revenir aux tarifs réglementés ou de changer à nouveau d’opérateur si vous trouvez des tarifs plus avantageux !