On a testé (et approuvé !) le nouveau Google Pixel 4

Le géant Google revient en force avec son tout nouveau smartphone de la gamme Pixel, le Google Pixel 4… Au vu de la qualité de ses prédécesseurs, les Pixel 3 et 3a, Hetty avait vraiment hâte d’essayer ce petit bijou de technologie, particulièrement pour son outil photographique. Sans plus attendre, on vous raconte notre test, effectué depuis sa sortie le 24 octobre dernier.

 

La plus belle réussite du Google Pixel 4 ? Son appareil photo !

 

Comme pour la majorité des utilisateurs, votre smartphone est certainement votre appareil photo principal. C’est en tout cas celui du quotidien et peut-être même votre outil de travail. Google l’a bien compris, et continue d’étonner en améliorant toujours plus la qualité de son offre à ce niveau.

Ici, pour la première fois de la gamme, le Pixel 4 est équipé de deux appareils photos, contre un seul capteur 12mpx auparavant. L’objectif grand angle classique est désormais accompagné d’un téléobjectif permettant d’améliorer nettement la qualité du zoom. C’est l’un des points forts du smartphone qui nous livre des clichés d’un détail et d’une netteté impressionnants.

L’appareil s’avère excellent sur les photos prises en plein jour, grâce à sa bonne plage dynamique. Mais rassurez-vous, il ne vous laissera pas tomber pour vos clichés de noctambule… On retrouve en effet un mode nuit qui n’a rien à envier à celui de son prédécesseur, le Pixel 3, qui frôlait déjà la perfection. Couplé à un mode portrait très efficace en intérieur comme en extérieur, il assure même avec une faible luminosité, là où son concurrent principal de chez Apple, l’iPhone 11 Pro, peut s’avérer décevant.

 

Outre notre enthousiasme pour les performances de son appareil photo, on note la réussite de son système audio, avec un véritable son stéréo équilibré. Enfin, saluons sa compacité remarquable : le Google Pixel 4 mesure seulement 68,8 mm de large, 147,1 mm de haut et 8,2 mm d’épaisseur, rendant sa prise en main très agréable.

 

 

Nos quelques regrets quant au Google Pixel 4 ?

 

Deux petits bémols, question photo… En mode portrait, on a remarqué la lenteur du déclenchement. Elle rend difficile les captures de sujets en léger mouvement. Et l’absence d’objectif ultra grand-angle, très pratique dans certaines situations qui nécessitent plus de recul, reste une déception.

Côté design et technique, le Google Pixel 4 manque un peu de symétrie. Au dos, ce carré imposant qui contient les deux capteurs s’avère disgracieux, et surtout, il nécessite un nettoyage régulier. Enfin, on regrette également sa faible autonomie, bien que compensée par une charge rapide.

 

Google marque tout-de-même cette fin d’année avec cette sortie du Pixel 4 et son appareil photo haute qualité qui tient ses promesses. Avec un rapport qualité prix intéressant – il est proposé à partir de 769 euros – il devrait figurer dans la hotte du Père Noël. Pour Hetty, c’est commandé !