Professionnels et tarifs de l’électricité

Les entreprises encore en majorité chez EDF

 

 A l’instar de ce que constatent les particuliers, les professionnels subissent de plein fouet les augmentations successives des tarifs réglementés de l’électricité. Nombreuses demeurent les entreprises qui n’ont pourtant pas encore sauté le pas. EDF vs fournisseur alternatif ? Hetty vous en parle.

  

Zoom sur la hausse des tarifs de l’électricité appliqués aux professionnels

 

Inutile d’entrer dans des explications sans fin. Taxes diverses (dont la TURPE), influence du marché de gros, mécanisme d’écrêtement des volumes de l’ARENH (accès régulé à l’énergie nucléaire historique)… Les causes des hausses successives des tarifs réglementés de l’électricité sont multiples et souvent illisibles.

Quelles qu’elles soient, elles ont pour conséquence une troisième hausse des TRV en quelques mois pour les professionnels. Pour rappel, ces tarifs avaient d’abord augmenté de 7,7% en juin 2019, puis de 1,5% en août. La dernière augmentation, qui s’élève à 3%, date du 1er février dernier.

Ces tarifs concernent plus de trois millions d’entreprises. Ce sont toutes celles qui n’ont pas fait jouer la concurrence depuis l’ouverture du marché des énergies à la concurrence en 2004.

Dans un avenir proche, nombre d’entre elles devraient être amenées à se pencher sérieusement sur le sujet. Et pour cause… A compter du 1er janvier prochain, toutes les sociétés qui emploient plus de 10 salariés, ou dont le chiffre d’affaires excède les 2 millions d’euros annuels, ne pourront plus souscrire aux offres de TRV d’électricité.

 

 

L’intérêt croissant pour les fournisseurs alternatifs

 

Les professionnels ont manifestement pris l’habitude de subir passivement ces hausses de prix de l’électricité. La libéralisation du marché n’a en effet pas emporté l’enthousiasme général des chefs d’entreprises qui n’ont probablement pas le temps d’étudier les offres concurrentielles. Le sujet est bien éloigné de leur cœur de métier.

Et pourtant… ceux qui ont franchi le pas font état d’économies pouvant atteindre 30% par an. Et le poste de dépense souvent très conséquent ! Les choses semblent évoluer favorablement depuis 2016, date à laquelle les TRV ont été supprimés pour les entreprises les plus énergivores. Ainsi, la part des professionnels ayant changé d’abonnement et de fournisseur a quadruplé entre 2015 et 2019, pour frôler les 12% l’an dernier. Cette évolution est d’ailleurs comparable avec celle des particuliers. Les chiffres les plus récents mentionnent 25% des Français, professionnels et particuliers, qui ont basculé vers un fournisseur alternatif.

 

Bien que récent, l’intérêt des entreprises pour les offres de marché proposés par les opérateurs issus de la libéralisation du marché est croissant. La fin programmée des TRV devrait donc accélérer la tendance dans les prochains mois. Et vous, avez-vous déjà comparé votre contrat de fourniture d’électricité ? Hetty vous le permet gratuitement et en quelques clics !