Tarifs de l’électricité, des perspectives pessimistes

Pourquoi les tarifs de l'électricité évoluent-ils à la hausse ?

Le 1er février prochain, les TRV de l’électricité augmenteront encore de 2,4%. Les Français abonnés à ce type d’offre subiront donc une nouvelle hausse des tarifs réglementés de l’électricité. Consécutive à deux augmentations durant l’été 2019, elle portera à 9,6% le surplus à compter sur la facture d’électricité. Les différentes causes de ces variations à la hausse laissent présager des perspectives plutôt pessimistes. Explications.

 

 

Les causes des hausses des tarifs de l’électricité à prévoir

 

Sans vouloir plomber l’atmosphère, on ne peut que constater qu’au sujet du prix de l’électricité dans l’Hexagone, le cours des choses n’aura malheureusement pas tendance à s’inverser.

 

En effet, nombreux sont les facteurs qui présagent de nouvelles hausses à venir :

situation financière d’EDF, qui projette une scission entre le nucléaire et le reste de son activité ;

– hausse du prix de l’électricité sur le marché de gros ;

« grand carénage », selon le terme qui désigne les opérations d’entretien et de sécurisation du parc nucléaire existant ;

– construction d’un réacteur « nouvelle génération » à Flamanville ;

projet « Ciego » d’enfouissement des déchets nucléaires.

Ces chantiers s’évaluant à grands coups de milliards d’euros, nul doute que leur coût effectif sera progressivement reporté sur les factures du consommateur final.

 

 

Une touche positive ?

 

Au total, la facture d’électricité des Français a augmenté de 500 euros en dix ans. Une hausse que le gouvernement relativise à la veille de ce nouveau bond du 1er février. « Les consommateurs résidentiels français bénéficient en moyenne d’une électricité beaucoup moins chère que la moyenne européenne et près de 60% moins chère que les consommateurs résidentiels allemands ».

Une note positive donc, si l’on se positionne par rapport à nos voisins outre-Rhin. Il n’empêche qu’il est encore possible de faire baisser le prix de votre facture d’électricité en basculant chez un  autre fournisseur qui propose des offres de marché plus avantageuses, puisque non indexées sur les TRV.

Le gain moyen s’élève à 200€ par an pour ceux qui ont déjà sauté le pas.

C’est donc le moment ou jamais de comparer ! Vous souhaitez évaluer les économies que vous pourriez vous accorder en quelques clics ? Fiez-vous à l’expertise d’Hetty, votre assistant virtuel, qui vous proposera des offres équivalentes à votre contrat actuel, mais à moindre prix !

Inutile de prendre rendez-vous, Hetty est disponible 24h/24.