Ventes de smartphones : le dernier palmarès

Marché du smartphone

Le 31 juillet dernier, le bureau d’études américain IDC a publié un classement des ventes de smartphones. Dans un contexte de baisse du marché de 2,3% au deuxième trimestre 2019, qui confirme une tendance en berne depuis trois ans, c’est le coréen Samsung qui trône sur la première marche du podium mondial, suivi de Huawei et Apple. Quels sot les chiffres et tendances intéressants ? Hetty a fait le tour de la question.

 

Le cas Apple

Le géant américain semble être le grand perdant du marché, avec une chute de 18% au deuxième trimestre 2018. Ce chiffre est mis en comparaison avec la même période en 2018. Il en conserve toutefois une part de plus de 10%, soit 33,8 millions d’Iphone vendus. Si la chute se confirme au troisième trimestre de l’exercice décalé de la firme (-12%), ses services ont bien compensé. Apple a ainsi atteint sa plus grosse performance globale : 53,8 milliards, soit +1% sur un an. L’Iphone demeure le flagship de la marque : il lui a rapporté près de 26 milliards de dollars. Mais ce sont les Ipad et autres Mac, les accessoires et les services qui confortent sa position. Applications, musique, streaming TV, jeux vidéo et bientôt cartes de crédit… Apple n’est pas en reste et prévoit un chiffre d’affaires de plus de 60 milliards de dollars au quatrième trimestre. Reste à voir si la sortie imminente de son nouvel Iphone tiendra ses promesses…

 

Samsung en tête des ventes de smartphones

La marque affiche un bon de 5,5% et se maintient en tête des ventes avec 22,7% de parts de marché. Cela ne représente pas moins de 75,5 millions de téléphones portables vendus. Ce succès est en grande partie lié au lancement de la dernière gamme Galaxy le 20 février dernier (S10, S10+ et S10e). En effet, après une année 2018 mitigée, la vente a explosé : avec 16 millions d’appareils vendus durant le premier trimestre de commercialisation de ses derniers smartphones haut de gamme (entre mars et mai 2019).

Côté technique, ses flagships proposent une recharge sans fil inversée, un écran Infinity-O et un nouveau lecteur d’empreintes digitales. Prochainement, c’est l’écran pliable qui fera son apparition avec le Galaxy Fold, dont le lancement a été plusieurs fois décalé depuis le mois d’avril, suite à des dysfonctionnements. Enfin, les Galaxy Note, lancés le 7 août dernier et déjà en précommande aux Etats-Unis, devraient aussi booster les performances de la marque avec sa promesse de recharge ultra-rapide, comparable à celle du Huawei P30 Pro.

 

Les Chinois Huawei et Xiaomi

Huawei doit effectivement son succès fulgurant à l’autonomie et la capacité de charge exceptionnelles de ses smartphones. Mais également elle a aussi misé sur le prix, le design et les objectifs Leica, qui ont attiré tous les amateurs de photographie. Elle s’est également lancée sur le créneau du smartphone pliable avec son Mate X.

La marque chinoise est désormais le deuxième constructeur mondial de smartphones derrière Samsung et devant Apple. Pour rappel, Huawei commercialise sa marque de téléphones portables depuis 2009 et a récemment fait l’objet d’un blocus aux Etats-Unis. Il n’en reste pas moins qu’il affiche une part de marché de 17,6%, soit 58 millions de smartphones vendus, dont sa très prisée gamme P. Poussée par les sanctions américaines, la marque vient de dévoiler HarmonyOs. Ce nouveau système d’exploitation vise à remplacer son accès à Android. Notons que sa filiale Honor propose des smartphones avec un excellent rapport qualité/prix.

Enfin, Xiaomi, qui vient d’officialiser son Mi 9T Pro en France, a bien failli détrôner Apple de la troisième marche du podium. Et ce, malgré une baisse de ses ventes de smartphone de 0,2%. La marque propose de bons compromis, notamment le Mi A3 que l’on peut désormais trouver à 200€. On est bien loin des prix des Iphone !

 

Le marché des smartphones, déjà en plein mouvement, est en passe de traverser une nouvelle mutation considérable avec l’arrivée de la 5G. Hetty ne manquera pas de vous en parler…